Nos naissances

Nos naissances

Année après année, l’arrivée de nos crias reste un moment d’émerveillement. Si La majorité des naissances se déroule en pleine journée, rapidement et sans souci notable pour la femelle et son cria, il faut néanmoins être attentif aux futures reproductrices durant cette période.

La gestation de l’alpaga n’est pas une science exacte. Il arrive que la femelle fasse son petit bien plus tôt que prévu ou au contraire, dépasse allègrement les 350 jours initialement planifiés par l’éleveur.

La connaissance et l’observation de ses animaux est alors un facteur essentiel pour déterminer autant que possible le moment de la mise bas. En fonction des femelles, les signes d’une délivrance imminente sont de discrets à très discrets !

Il est cependant préférable d’être présent le jour J afin d’apporter assistance à la femelle si nécessaire et prodiguer les premiers soins au cria sans toutefois s’imposer trop longtemps entre lui et sa mère. Après s’être assuré que maman et bébé vont bien, le cordon ombilical désinfecté, nous les laissons tranquillement faire connaissance.

Une discrète surveillance s’impose alors afin de s’assurer que la tétée s’effectuera bien dans les 2 à 4 heures qui suivent la naissance sans quoi il faudra traire la maman ou donner le colostrum prélevé et congelé lors d’une précédente naissance.